PSYCHOLOGIE CLINIQUE / PSYCHOLOGIE DU SPORT

La visée de la psychologie clinique est de faire accéder le patient à la cessation de ses souffrances émotionnelles. Dans cette optique, le psychologue tente d'identifier les signes cliniques et les symptômes qui touchent l'individu, et de quelles angoisses elles tentent de protéger la psyché.

La psychologie du sport « est l’étude des facteurs psychologiques et émotionnels sur les performances et de l’influence de la pratique sportive sur ces mêmes facteurs »

L'APPROCHE HUMANISTE

C'est une psychologie fondée sur une vision positive de l'être humain. C'est aussi un modèle de psychothérapie qui cherche à relancer chez la personne (le patient) sa tendance innée à s'auto-actualiser, à mobiliser les forces de croissance psychologique et à développer son potentiel. 

La psychologie humaniste s'appuie sur l'expérience consciente du patient et introduit le postulat de l'autodétermination : il s'agit de développer chez la personne qui consulte la capacité de faire des choix personnels.

L'être humain est fondamentalement bon, dans le sens où il évoluera toujours positivement s'il suit sa propre expérience et se débarrasse des conditionnements qui limitent sa liberté.

 

CHAMPS D'INTÉRÊTS (liste non exhaustive):

• Sportifs

• Troubles anxieux

• Cycles de vie

• Dépendance affective

• Dépression

• Deuil

• Difficultés de comportement chez l'enfant

• Épuisement professionnel

• Estime de soi

• Gestion du stress

• Harcèlement au travail

• Problèmes relationnels

• Relations amoureuses

• Séparation/Divorce

• Situations de crise

• Suicide

• Troubles anxieux, phobies, panique

Mélanie Durou Psy.

819.944.0248

 

695, Avenue de la Station (bureau 201)

Shawinigan, Québec

G9N 1V9

 

© 2016 Michel Lampron

Crédits photo: Geneviève Trudel